Quel était le sens de cette oeuvre végétale, va savoir l'art!?!
Pourtant j'ai fait 5 ans de Beaux-Arts et j'en ai bouffé, pas des hechima, mais des oeuvres tordues et des profs à la noix!

Nous sommes donc toujours dans l'enceinte du musée d'art comptant pour rien, mais alors rien du tout!, de Kanazawa, et voici non les dessous d'une oeuvre, mais une oeuvre vue de dessous ...

Japon_2009_1336

Voici donc 'hechima' le nom de ce légume-fruit, aussi improbable qu'une bonne oeuvre d'art actuelle, qui pousse sur les terres japonaises.
A manger très jeune pour pédo-dégustateur, mais sinon lorsque le fruit est grand, sa chair sert comme éponge végétale!
Et les formes des hechima, ou luffa en language traduit, sont assez variées et amusantes ...

Japon_2009_1428

En voici d'autres aux silhouettes bien appétissantes, vus lors d'une promenade dans les ruelles de Kawagoe.

Japon_2009_1430

Pour ne pas être totalement incomplet sur le hechima, voici le lien vers le 'Hechima' d'un architecte-designer japonais qui s'est inspiré de ce fruit pour en créer une assise. Pas vraiment un siège, ni un pouf, ni nini!

JAPONOTAKUJAPONOTAKUJAPONOTAKUJAPONOTAKU

En bonus, et à la demande de Kakushin, un visiteur réalisant un site sur le Japon à Marseille, voici d'autres images du bassin aux poissons-humains du musée d'art contemporain de Kanazawa ...

Japon_2009_1339Japon_2009_1341

Japon_2009_1343